logo des Sciences sur la Place logo Livre sur la Place

Les artistes et l’affaire Dreyfus (1898-1908)



Auteur : Bertrand Tillier

Résumé
Est retracée l’histoire du traitement de l’affaire Dreyfus dans l’art et de l’engagement des peintres, sculpteurs et dessinateurs dans le camp des dreyfusards ou des anti-dreyfusards.

Quatrième de couverture
L’affaire Dreyfus a provoqué l’avènement d’une nouvelle figure politique : celle de l’intellectuel, dont les interventions dans la vie publique et démocratique furent pensées comme des protestations symboliques et des manifestations sociales. Les peintres, sculpteurs, graveurs et autres producteurs d’images, de même que les principaux acteurs du monde de l’art - les critiques, marchands, amateurs, mécènes... -, furent longtemps assimilés à cette catégorie des intellectuels, tant ils conjuguèrent leurs aspirations avec celles des hommes de lettres et des savants, tant ils voulurent aussi jouer, dans le cours de l’Affaire, un rôle décisif. L’affaire Dreyfus et ses enjeux idéologiques affectèrent, en effet, nombre d’artistes, en conditionnant l’appréciation de leur oeuvre, en les incitant à prendre position, à entrer dans le débat et à s’engager dans les polémiques. Entre éthique et esthétique - du naturalisme au symbolisme -, leur magistère devint ainsi un enjeu et fut revendiqué non sans symétrie par les sociabilités dreyfusardes et antidreyfusardes.

Le livre examine l’impact de l’Affaire et ses répercussions comme crise politique et morale majeure, durant une décennie (1898-1908), sur la communauté des artistes et des promoteurs de leurs oeuvres. Il interroge aussi la diversité des interventions dans le champ artistique : pétitions, souscriptions, adhésions militantes, tribunes publiques, caricatures, gravures de presse, oeuvres (peintures, sculptures, objets décoratifs...), expositions (les Salons, l’Exposition universelle de 1900...), ainsi que leur réception critique, telle qu’elle fut façonnée par les événements. Les calculs sans fin de Rodin, la frilosité de Maurice Denis, l’antisémitisme obsessionnel de Degas, la fébrilité déçue d’Henry de Groux, le militantisme exalté d’Émile Gallé, l’activisme du sculpteur nationaliste Jean Baffier sont quelques-uns des parcours d’artistes documentés et étudiés dans cet ouvrage. Mais, au fil des pages, se dessinent aussi des portraits de Caran d’Ache, Forain, Monet, Carrière, Vallotton, Pissarro, Vuillard, Vlaminck ou Cézanne, qui furent des témoins, des commentateurs voire des acteurs de l’Affaire.

Edition : Champ vallon
Reliure : Broché
Page : 373 p
Format : 24 x 16 cm
Poids : 616.00 g
ISBN : 978-2-87673-516-3
EAN13 : 9782876735163

Tillier, Bertrand

La belle noyée - Enquête sur le masque de l’Inconnue de la Seine