logo des Sciences sur la Place logo Livre sur la Place

DE BIASI Pierre-Marc



Né à Paris en 1950, Pierre-Marc de Biasi est artiste plasticien, chercheur et écrivain. Il vit et travaille à Paris.

Formations
Ancien élève de l’ENS (1972), agrégé (1976), docteur (1982), habilité à la direction de recherche (1996), Pierre-Marc de Biasi a suivi un double cursus en littérature et en philosophie aux Universités Paris 4, Paris 7 et Paris 8, ainsi qu’une formation supérieure en arts plastiques à ENSBA.

Arts plastiques
Après une formation en sculpture (ENSBA de Paris, atelier César), en architecture (UP6 et UP4) et en arts plastiques (Centre Saint-Charles de l’Université Paris 1), il a présenté sa première exposition personnelle à Cologne en 1977. Depuis cette époque, ses œuvres ont donné lieu à une cinquantaine d’expositions, en France et à l’étranger. Il a réalisé six projets de sculptures monumentales et installations pour la commande publique, une œuvre vidéo pour le Centre Pompidou (L’Inassouvissable, 2003). Sa recherche (peinture, sculpture, installations, vidéo, performances) porte sur les écritures dans la peinture et en sculpture, le signe, l’inscription en architecture, la mémoire, la trace, l’illisible, l’archaïque, le corps, Eros, la langue, le blanc.

Recherche
Directeur de recherche émérite au CNRS, il a dirigé l’Institut des Textes et Manuscrits modernes (2006-2013), UMR 8132 du CNRS à l’ENS de la rue d’Ulm, un laboratoire qui regroupe une vingtaine d’équipes spécialisées dans l’analyse et l’édition des archives de la création littéraire, artistique et scientifique. Expert auprès du Ministère de la Recherche, président du conseil scientifique de l’IMEC, président de la Commission « Littérature classique et critique » du CNL, il a été chargé de plusieurs missions d’expertise publique : Musée d’Orsay, BnF, Direction de l’Architecture, Grande Arche de la Défense, Exposition universelle, etc. Directeur de plusieurs programmes internationaux de recherche financés par l’ANR et le Labex TransferS, il pilote actuellement l’équipe d’Histoire de l’art « Processus de création et genèse de l’œuvre » de l’ITEM et le programme DIGA (Données internationales de génétique artistique).

Enseignements
Spécialiste de critique génétique, P.-M. de Biasi est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages et d’environ 300 articles sur les processus de création, l’œuvre et les manuscrits de Flaubert, la genèse des textes et la théorie de l’écriture, l’approche génétique de l’architecture et de l’histoire des sciences, l’histoire de l’art et de la littérature, le patrimoine écrit, la culture francophone d’Afrique et des Caraïbes, l’histoire du papier, la sexualité, le lexique contemporain. Responsable de séminaires de master et doctoraux (ENS, Universités Paris 4 et Paris 7), membre de l’Ecole doctorale de Paris 3, il a enseigné dans plusieurs universités étrangères (Allemagne, Brésil, Égypte, Hongrie, Israël, Suisse, USA, Tunisie).

Édition et médias
Outre ses responsabilités dans l’édition comme directeur de collections (Seuil, Hachette supérieur, CNRS édition, Textuel, EAC), il collabore au Magazine littéraire depuis 1988 et travaille avec Régis Debray et le groupe des médiologues depuis 1995 (Cahiers de Médiologie, Médium). Il est membre du bureau de la revue Genesis depuis 1992 et de la revue en ligne Flaubert.org. Producteur délégué à France Culture (2001-2011 : Le cercle des médiologues, Lexique de l’actuel, radios libres) il a réalisé environ 350 émissions et participé comme chroniqueur aux éditions quotidiennes de « Tout arrive » entre 2003 et 2007. Il a écrit et réalisé plusieurs films pour la télévision dont « Galaxie Papier » Arte Théma (Sodaperaga, 1999) et « Pierre Michon, retour aux origines » Arte Métropolis (On Line 2003). Rubrique sur Who’s Who.
Site personnel : http://www.pierre-marc-debiasi.com/

Ouvrage en dédicace samedi 14 septembre 2019 de 10 h à 19 h :

- Le troisième cerveau. Petite phénoménologie du smartphone

L’auteur animera également une causerie au Muséum-Aquarium de Nancy samedi 14 septembre 2019 de 15 h 30 à 16 h 30 sur le thème " Nos identités numériques : comment le smartphone nous transforme ? ".