logo Sciences sur la Place logo Livre sur la Mlace

Communiquer l’invisible

décoration
illustration Communiquer l’invisible

PUN-Edulor, janvier 2021

Auteur : Tourya GUAAYBESS

L’essentiel est invisible pour les yeux, dit le petit Prince. Mais si Antoine de Saint-Exupéry avait tort? Si dans cette lutte pour la reconnaissance qu’impose la globalisation économique, il était essentiel d’être visible dans l’espace public? Telle est la question à l’origine de cet ouvrage né d’une réflexion collective, impulsée en 2010, par Tourya Guaaybess. Face à une actualité qui met la visibilité au cœur des débats sociopolitiques, il était temps de revenir sur ce sujet et de l’enrichir de travaux récents. C’est l’objet de cet ouvrage qui vise à comprendre les permanences et les évolutions dans le régime de visibilité médiatique marqué par la présence croissante des dispositifs numériques qui, s’ils complexifient ce régime, ne le modifient pas en profondeur: être visible c’est compter politiquement, être invisible c’est sortir du débat public. L’importance et la centralité de cette notion devrait la placer au cœur des Sciences de l’Information et de la Communication, sciences plurielles qui s’intéressent précisément aux médias, à la médiatisation et à la communication. Plusieurs auteur.e.s et chercheur.e.s relevant de cette discipline ont ainsi décidé de s’interroger sur la notion d’invisibilité à travers des objets variés: le mouvement des gilets jaunes, la communication politique en ligne, le mouvement LGBT, le marketing, le champ journalistique, les sites de rencontres, la recherche en ligne ou les arts numériques.

En dédicace samedi 11 septembre de 10 h à 14 h (chapiteau) et de 14 h à 18 h (Muséum-Aquarium de Nancy)

L’auteur animera une causerie au Museum-Aquarium de Nancy samedi 11 septembre de 18 h à 19 h sur le thème « Du néolithique à #MeToo, où sont les femmes ? »
(Entrée libre dans la limite des places disponibles).